[Focus PME] Un environnement de luxe

posté le 04.04.2016 par William Türler

Basée au Mont-sur-Lausanne, la société Pac Team Group crée, fabrique et distribue une large gamme de supports destinés à la mise en valeur d’articles dans les domaines de l’horlogerie, de la mode, des vins et des spiritueux. Portrait.

Que de chemin parcouru depuis 1949... Cette année-là, l’Atelier Borle, spécialisé dans la création de vitrines pour l’industrie horlogère, voit le jour à Lausanne. D’une petite entreprise familiale, Pac Team Group est aujourd’hui devenue une firme vaudoise à dimension internationale. L’année dernière, le chiffre d’affaires de la société a atteint 65 millions de francs, contre à peine une quinzaine il y a de cela vingt ans. Spécialisée dans la mise en valeur de produits de luxe (présentoirs de vitrines, écrins, corners, stands à Baselworld), l’entreprise suit les différentes étapes du développement de ses produits, du design à la faisabilité en passant par la production et la livraison. Etablie au Mont-sur-Lausanne, elle compte des filiales en Italie, aux Etats-Unis et à Hong Kong, ainsi que trois sites de production à Turin, Chicago et Dongguan, en Chine. Elle collabore avec une cinquantaine de clients, essentiellement des marques des groupes Richemont et LVMH, ainsi que diverses marques indépendantes. «Ce qui prime pour nous, c’est le service à la clientèle, souligne le CEO, Alain Borle. N’importe qui peut produire en Chine; l’important est ce que l’on fournit en plus au client en termes d’accompagnement, de suivi et de qualité.»

 

Diversification des activités

L’activité de l’entreprise concerne encore majoritairement le secteur de l’horlogerie. Elle a cependant étendu son offre au fil des ans à une large gamme d’autres produits. Elle travaille ainsi pour la lunetterie et pour diverses marques de mode, de vins et de spiritueux. En 2012, avec le rachat de la société lausannoise Lansa, elle s’est diversifiée dans l’affichage de prix pour les détaillants du commerce de luxe, tels que les bijouteries, les horlogeries ou les parfumeries. Depuis 2015, elle est également présente dans le secteur de l’hôtellerie (elle a notamment pris en charge le mobilier et la construction des chambres d’un hôtel à Etoy). Elle travaille en outre dans la construction de musées. La société a par exemple créé une salle pour une exposition de Louis Vuitton à Paris et collaboré avec le musée Alfa Romeo en Italie, ainsi qu’avec le musée Grimaldi à Monaco.

 

Lire la suite

 

Commentaires

Laisser un commentaire